Stock épuisé.
Disponible prochainement
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Contact

Newsletter

Recevez nos offres en exclusivité!

Partenaires

  • * top - facebook
  • ( -5% de remise sur une 1ère commande)
  • (dès 3,95 €)
  • 06 28 06 04 06

 

Laits végétaux, l'alternative santé au lait de vache

Laits végétaux, l'alternative santé au lait de vache

Psoriasis, eczéma, rhinite, douleurs articulaires, ballonnements... sont quelques uns des maux que peuvent engendrer la consommation de laitages à base de lait de vache


Les composants du lait responsables de ces affections sont les protéines du lait (caséine et lactosérum) et le lactose.

Caséine et lactosérum sont de grosses molécules qui, consommées en quantité (plus de 3 laitages par jour), sont considérées par l'organisme comme des corps étrangers entraînant une activation des réactions immunologiques. Il cherchera ensuite à évacuer ces "déchets" par différentes portes de sortie dont la peau ou les poumons. Elimination qui se manisfestera alors par une sécheresse cutanée, eczéma, psoriasis, rougeurs ou par des rhumes et bronchites chroniques.
Lorsque ces déchets ne peuvent être évacués, ils s'accumulent dans des zones de faiblesse, zones moins bien vascularisées ou soumises à des tensions musculaires en particulier au niveau des articulations générant des douleurs à la mobilité.

Le lactose présent en abondance dans le lait, en moindre quantité dans les yaourts, nécessite une enzyme, la lactase, pour être digéré. La synthèse de cette lactase diminue progressivement durant l'enfance pour être quasi nulle chez 75% des adultes.
Le corps ne disposant plus des moyens enzymatiques pour digérer le lactose, la consommation de lait entraînera une indigestion s'accompagnant de ballonnements, selles liquides voire diarrhée.

Le lait de vache stimule la production d'oestrogènes, la sécrétion d'insuline, il est riche en graisses saturées. Les personnes rencontrant des problèmes de poids, doivent veiller à leur consommation de produits laitiers (lait, yaourt, crème, fromage) et opter pour un lait écrémé en limitant leur consommation à une portion par jour.

Concernant leur apport en calcium,  le lait et les produits laitiers bien que riches en ce minéral, sont des aliments acidifiants. Pour neutraliser cette acidité, l'organisme mobilise sa réserve minérale d'où une perte calcique. Par ailleurs, les produits laitiers font chuter le taux de vitamine D nécessaire à la fixation du calcium. En résumé, le lait et les produits dérivés sont plutôt hypocalcémiants.

Réservez la consommation du lait de vache comme ingrédient pour préparer des gratins, sauces ou crèmes. Pour une consommation régulière en boisson, smoothie, dessert, remplacez-le par des laits végétaux. Ils sont une alternative nutritionnellement intéressante, aux saveurs variées, pour couvrir nos besoins en calcium et en protéines. 


Les laits végétaux comme alternative santé

Les laits végétaux ou boissons végétales sont une alternative intéressante au lait de vache. Ils sont confectionnés à partir d'oléagineux, amandes, noisettes sont les plus courants, de céréales, riz, avoine, épeautre, de féculents, châtaigne, offrant une large palette de saveur, de composition nutritionnelle et d'atouts diététiques.


Les laits végétaux ne contiennent pas de lactose. Leurs sucres sont énergétiques et favorisent la digestion.
Leurs protéines sont douces, digérées lentement, font du lait végétal un aliment à Index Glycémique faible.
Ils sont alcalinisants; le lait d'amande figure parmi les plus alcalinisants, une propriété bénéfique pour les personnes souffrant d'ostéoporose, d'arthrites et de douleurs articulaires.
Avec des graisses de qualité, oméga 3 et oméga 6 qui participent au renouvellement des cellules nerveuses, à la synthèse hormonale.
Un excellente source calcium: si les laits d'avoine, de quinoa et de noisettes en sont bien pourvus, les laits d'amandes et de soja affichent une teneur en calcium supérieure au lait de vache. Leur alcalinité fait que ce calcium est bien assimilé et fixé par les os.

.
Les boissons végétales peuvent être proposées aux adultes comme aux enfants comme substitut du 
lait de vache. Le lait de soja sera à consommer avec parcimonie pour les enfants, les femmes ayant eu un cancer du sein. Pour éviter un apport trop important d'oestrogènes, limiter la consommation de produits à base de soja à une ration par jour: 1 verre de lait, 1 yaourt ou 1 portion de soja texturé.

Votre choix pour l'une ou l'autre boisson végétale se fera en fonction de leur saveur et de leur utilisation finale: en boisson, smoothie, crème dessert, sauce, pâtisserie.

 

Vous pouvez également les choisir selon leurs propriétés nutritionnelles:

- si vous présentez une intolérance au gluten, optez pour les laits aux oléagineux, à la châtaigne, au soja ou au riz.
- pour un apport en calcium: le lait d'amande est le plus riche ensuite le lait de noisettes et aux céréales de la marque De Bardo ou La Mandorle sont également une bonne source de calcium
- un lait léger pauvre en matière grasse: lait de châtaigne, de riz ou de soja
- un lait à apport d'énergie glucidique pour les enfants ou les sportifs: lait de châtaigne, de riz ou de céréales
- un lait à apport d'énergie protéique: lait d'amandes, lait de céréales et de soja sont une bonne source de protéines supérieure au lait de vache
- dans le cadre d'une alimentation alcalinisante, les laits oléagineux d'amandes et de noisettes, de châtaigne sont les plus recommandés.
 

Les laits végétaux: brique ou poudre?

Les boissons présentées en briques ont l'avantage d'être immédiatement prêtes à la consommation. Elles sont aussi plus onéreuses et leur durée de conservation étant limitée, il faut les utiliser sous 3 jours.
Les boissons en poudre se dissolvent très rapidement dans l'eau. Il est ainsi possible de se préparer rapidement un bol de lait. Leur durée de consertion une fois la boîte ouverte est de plusieurs mois.

Vous pouvez également confectionner vos laits végétaux en variant les saveurs à l'infini et selon vos préférences. Toutes les céréales et les oléagineux se transforment en lait. La prépation nécessite  pour la plupart des ingrédients une période trempage, un broyage fin puis la filtration.
Le Vitamix permet d'obtenir un lait onctueux sans filtrage ni trempage.

Dans son livre "Laits et yaourts végétaux faits maison", Anne Brunner explique pas à pas la méthodologie et vous donne moults idées pour des laits originaux que vous ne trouverez pas dans le commerce.

Laits et yaourts végétaux faits maison