Stock épuisé.
Disponible prochainement
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

 

Contact

Newsletter

Recevez nos offres en exclusivité!

Partenaires

  • * top - facebook
  • ( -5% de remise sur une 1ère commande)
  • (dès 3,95 €)
  • 06 28 06 04 06

 

Le fer: symptômes d'une déficience

Le fer: symptômes d'une déficience

Fatigue inexpliquée, sommeil non récupérateur, perte de cheveux, manque de concentration...?

Il est probable que vous présentiez une déficience en fer.

 

Rôles physiologiques

Le fer sert à transporter l'oxygène des globules rouges aux cellules. Il est très présent dans les muscles grands consommateurs d'oxygène. Mais le fer est également présent dans de nombreux organes: foie, rate, reins, moëlle osseuse, où il est utile pour détoxifier, synthétiser de nouvelles cellules, globules rouges et hormones dont l'oestrogène, la progestérone et la sérotonine. Son implication dans ces réactions métaboliques expliquent les troubles ressentis lorsque l'apport en fer est insuffisant aux besoins nutritionnels.


Besoins en fer

Les besoins en fer sont très importants chez la jeune fille (14 mg/j), les femmes enceintes et allaitantes (20 mg), en péri-ménopause. Ils sont 30% plus importants chez les femmes en âge de procréer (9 mg/j) que ches les hommes (7 mg/j).
Les sportifs s'entraînant régulières voient leurs besoins s'élever en raison de l'oxygénation et de la destruction des hématies lors de sports de choc tel que le running.


Conséquences d'une déficience en fer

Autant une carence est dépistée par le dosage de la ferritine, autant une déficience en fer ne ressortira pas dans les analyses biologiques. Et pourtant, elle suffit déjà à la manifestation de nombreux troubles.

Les symptômes de déficit:
- fatigue générale et faiblesse sans cause connue
- sommeil non récupérateur
- cernes sous les yeux
- perte de cheveux
- déprime
- manque de concentration
- ongles mous, rainurés
- perte de cheveux
- syndrôme prémenstruel
- moindre résistance aux infections
- diminution de l'activité de la thyroïde


Les remèdes

1/ Augmenter sa consommation d'aliments riches en fer:
Les produits animaux sont les plus riches en fer directement assimilable: boudin, viande rouge, foie Bio, oeuf, poisson
Les produits végétaux devront être arrosés de jus de citron ou d'orange dont la vitamine C permet de rendre le fer assimilable.
Légumes secs et céréales: lentilles, millet, épeautre, farine de soja et de lupin, chanvre
Légumes et fruits: persil, cresson, épinard, cranberries, myrtilles

2/ Faciliter son assimilation
Boire à distance des repas thé et café.
Restaurer la flore intestinale avec une cure de probiotiques pour augmenter l'assimilation ds nutriments

3/ Faire une complémentation  en fer durant 3 mois
Les compléments en fer sont souvent mal tolérés avec crampes et diarrhées.
La spiruline représente un bon apport de fer bien assimilé et bien toléré. Une supplémentation de spiruline à raison de 6 comprimés par jour pendant 3 mois permet de restaurer son déficit et de voir les troubles cités disparaître.